Achat Or Paris - Le Comptoir d'Or Réaumur

Vendre son or à Paris, le prix de l'or basé sur le cours de l'or, simplement et sans mauvaises surprises. Achat or Paris

 

achat or paris DEBRIS.gifATTENTION NOUVEAUX HORAIRES

Nous achetons comptant, vos bijoux et débris en or, argent ou platine, ainsi que vos diamants et pierres précieuses, vos montres de marque,votre argenterie, vos pièces en or ou en argent, votre or dentaire, vos lingots et lingotins, et tout objet en métal précieux. Le Prix de l’or ainsi que le prix de l’argent est basé sur le cours du jour à la bourse de Londres qui est la référence internationale du cours de l’or. Le prix du gramme d'or dépend donc de la variation de ce cours de l'or. Les prix de rachat de l'or est indiqué sur la gauche du site. Depuis le 21 fevrier 2017, le délai de 24 heures empéchant la réalisation immédiate de la transaction a été remplacé par une autre loi ( lien ici ) permettant au vendeur de récupérer son bien pendant les 48 heures suivant la transaction, mais permettant la réalisation immédiate de la transaction. Il n'est donc désormais plus nécessaire de revenir 2 fois pour vendre ses bijoux.

 

Il suffit de vous présenter à notre boutique d’achat d’or à Paris, située au 87 rue Réaumur dans le 2ème arrondissement, muni simplement d’une pièce d’identité, et nous pourrons estimer gratuitement vos objets et vous faire une offre de rachat ferme, réglée desormais immédiatement. Nous nous chargeons également d’estimations suite à une succession, afin de faciliter le partage. L'achat de diamants, certifiés ou non, fait également partie de nos spécialités, ayant une vraie formation de joaillier à l'école de la rue du Louvre à Paris, et ayant eu une solide formation en gemmologie.

Si vous souhaitez investir dans l'or, vous pouvez le faire sous forme de pièces, de lingots ou de lingotins.

Vous trouverez les détails pour une démarche d'investissement en cliquant sur le bouton "vente pièces lingots"en haut à droite du site. Pour toute démarche d'achat d'or ou de vente d'or à Paris, n'hésitez pas à nous contacter.

Pour l'achat de pièces en argent, vous pouvez vous rendre sur la rubrique cours des pièces en argent afin de connaitre le cours du jour.

COURS DE L'OR , COURS DE L'ARGENT, COURS DU PLATINE ET COURS DU PALLADIUM EN EUROS/KG

   

Le Comptoir d'Or Réaumur: le rachat d'or, le rachat d'argent, le rachat de diamants et le rachat de montres et de bijoux en toute simplicité, sur place, sans délai, sans mauvaises surprises, dans le respect d'une charte de qualité et de transparence.

Achat or Paris

 

Derniers billets

mercredi 12 septembre 2018

OR : POURQUOI LE PRIX DE L'OR NE PROFITE PAS DU RECUL DES MARCHÉS FINANCIERS ?

L'or n'a pas profité de son statut de valeur refuge malgré la chute des actions depuis trois semaines, et reste en baisse de plus de 8% depuis le début de l'année.

La valeur du métal jaune ne réagit pas. Le prix de l'or reste sous les 1200$ ce lundi matin à 1194$. On aurait pourtant pu s'attendre à un rebond avec la correction des indices depuis près d’un mois, l'or étant considéré comme une valeur refuge. D'autant que la période de la rentrée, inversement corrélée à celle des actions, est habituellement plus favorable au métal jaune...

Mais alors pourquoi l'or reste-t-il bas ?

Lire la suite...





jeudi 16 mai 2013

Histoire des pièces d’or

La première pièce d’or daterait du 8ème siècle avant JC, mais il a fallu attendre le règne de Crésus pour que les pièces d’or soient frappées en masse. A partir de là, le commerce s’est développé, la monnaie en or s’est répandue dans le monde et n’a cessé d’exister jusqu’en 1913 !

La Livre fut l’une des premières pièces française mise en circulation, puis l’Ecu et le Louis d’or lui ont succédé. Le premier Franc en or a été frappé en 1360. Ces pièces, à l’effigie du roi Jean, ont été utilisées jusqu’en 1642. Le Franc en or, à nouveau employé à partir de 1795, instaure un nouveau système monétaire avec une base décimale. En 1803, Napoléon, 1er consul, mit en circulation des pièces d’or à son effigie qui furent utilisées jusqu’à la première guerre mondiale. Ainsi, il instaura le Franc germinal en argent, qui, petit à petit, supplantera les monnaies en or.

De nos jours, l’achat de pièces d’or, notamment les pièces boursables telles que le Napoléon, le souverain, le Krugerrand ou les Dollars en or, reste fréquent pour les investisseurs souhaitant garder un bas de laine pérenne. Le Comptoir d’Or Réaumur se charge si vous le souhaitez de vos achats ou ventes de pièces en or.

www.achator-paris.com

 

Achat d'or, achat et vente de pièces d'or.





mercredi 15 mai 2013

Les effets de la thésaurisation sur l'Economie

 

John Maynard Keynes a théorisé en 1936 l'impact de la thésaurisation sur le Revenu d’après un concept qu’il a nommé «  trappe à liquidité ».

En dessous d'un certain taux d'intérêt, la demande de monnaie à des fins de spéculation devient infinie et crée ainsi une rigidité à la baisse des taux d'intérêt. Cette demande de monnaie à des fins de spéculation s'ajoute à la demande de monnaie à des fins de transaction et de précaution, qui détermine le niveau d'épargne des investisseurs.

Cela crée un effet boule de neige qui, par le biais du mécanisme du multiplicateur, à cause de ce surplus d'épargne, va diminuer la consommation puis l'investissement, du fait d'anticipations négatives (sur la consommation) des entrepreneurs, et, in fine, le Revenu National. En bref, l’argent ne circule plus, sauf au sein des banques qui ne s’en servent que pour spéculer.

Un autre effet pervers est que, lorsque les taux sont bas, il se crée une velléité d’investissement, notamment dans l’immobilier, mais dans un contexte délicat, les banques deviennent frileuses. Le revers de la médaille, c’est que pour relancer l’économie, il faudra à un moment donné remonter les taux d’intérêt, ce qui freinera les possibilités d’investissement, et provoquera une chute de l’immobilier, puisqu’il y aura moins d’acheteurs.

Dans ce contexte, beaucoup cherchent à investir dans l’or. L’achat d’or a ses aspects avantageux et ses problématiques. Dans les bénéfices, il est nécessaire de mettre sa discrétion : l'or n'est pas repérable. Les billets et les chèques, sont numérotés et les pièces n'indiquent aucun numéro de série, et même si les lingots sont numérotés, il est facile de les gratter ou de les refondre. Vendre son or peut donc se faire en toute discrétion, même si certains pays durcissent la législation sur l’achat d’or. Il suffit d’aller vendre son or dans les pays limitrophes. L'or est donc une valeur pérenne, mais qui ne génère pas de revenus, hormis ceux de la spéculation sur son cours. Il est simplement  une garantie, que l’on retrouve en cas de nécessité.

Certains se tournent également vers l’achat de diamants, car ils sont quasiment impossible à repérer en cas de besoin, mais ils demandent par contre de solides connaissances de ce marché.

Nombre de spéculateurs, de nos jours, capitalisent, au détriment de l’équilibre monétaire, car on ne perd pratiquement jamais avec le métal jaune, il suffit d'être patient.





mardi 14 mai 2013

L’achat d’or en bourse interdit aux particuliers aux USA

 

Lire la suite...





jeudi 18 avril 2013

Achat d'argent: Précautions à prendre pour vendre son argent.

Vendre son argent peut réserver parfois des surprises.

De nombreuses personnes viennent nous voir avec de grands sacs, parfois même des valises pesant jusqu’à 20 kg, remplies de vieux couverts en argent, qu’ils ont parfois laborieusement transportés dans les transports en commun, pour aboutir à une grande déception :  Ce n’est pas de l’argent mais du métal argenté. Il est donc préférable avant de vous déplacer d’avoir une petite idée de ce que vous possédez.

Dans un premier temps, vous avez la possibilité de repérer, si les objets viennent de France, les poinçons spécifiques à l’argent, dont vous trouverez le descriptif en cliquant ici. Vous aurez besoin d’une loupe pour saisir le détail des poinçons. Ensuite, lorsque les objets sont en métal argenté, certains poinçons indiquent la quantité d’argent pur utilisée pour leur fabrication. Ce sont en général des chiffres de type 84, 100, 120 ou 130, dans une forme en général rectangulaire. Cela vous indique probablement que le déplacement sera inutile. L’achat d’argent massif est assez courant, mais le métal argenté se rachète aux alentours de 10€ le kg, ce qui fait environ 30€ pour une ménagère. Il est parfois plus rentable de la vendre en brocante.

Enfin, les pièces argent sont parfois achetées au poids, et parfois à la pièce. Il faut savoir qu’il existe pour les anciennes pièces en argent françaises 3 titres (quantité d’argent pur contenue). Les pièces de 50 et 10 francs Hercules, ainsi que les pièces de 100 francs ont un titre de 900/1000ème. Les pièces de 5, 2,1 et 0,50 francs Marianne ont un titre de 835/1000ème et les pièces de 20 et 10 francs Turin, un titre de 680/1000ème. Vous trouverez le prix de rachat de ces pièces en cliquant ici.

Si vous avez un doute sur certains objets, n’hésitez pas à nous consulter pour une expertise et évaluation gratuite.

Sachez enfin que la plupart des professionnels de l’achat d’argent à Paris n’achètent qu’à partir d’une certaine quantité, car la transaction prend un certain temps pour l’enregistrement dans les livres de police et le règlement se fait par chèque ou virement. Il faut donc proposer entre 300 et 500 grammes au minimum pour une transaction.

Achat argent Paris

www.achator-paris.com





Valeur de l'or: Utilisation de l’or dans l’industrie et la technologie

L’or est actuellement très convoité. On le voue à différentes utilisations dans des domaines divers. Vous savez probablement que l’or est largement utilisé dans la fabrication de bijoux, dans la production de lingots et de pièces de monnaie, qu’il a eu une période faste dans les cabinets dentaires… Mais vous ignorez peut-être que l’or a une vocation plus méconnue et pourtant très répandue : environ 10% des réserves d’or mondiales sont destinées à l’industrie et à la technologie.

 

Si l’or est très prisé dans l’industrie c’est grâce à ses qualités exceptionnelles. C’est un matériau inaltérable, malléable (1 gramme d’or peut produire un fil épais de quelques microns d’une longueur de 3000 mètres sans se casser) et très bon conducteur électrique…

Comme le prix de l’or est élevé et qu’il est rare, il n’a pas assez été exploité dans l’industrie pour avoir livré tout son potentiel. Cette nouvelle demande en expansion perturbe le marché mondial de l’or car le métal jaune destiné à la technologie revient plus difficilement dans le circuit des finances contrairement aux objets en or qui peuvent être fondus et transformés en lingots ou en monnaies d’investissement. L’or industriel  ne se recycle que très difficilement, il est dispersé en infimes proportions dans les circuits de nos appareils quotidiens tels que nos portables, nos ordinateurs, nos cartes bancaires… Un avantage et pas des moindres, dans l’utilisation de l’or dans la technologie est qu’il ne pollue pas, contrairement à d’autres métaux lourds, tel que le mercure. Il aurait un bel avenir dans les secteurs de la médecine, de la chimie, de la nanotechnologie, de la protection de l’environnement… L’industrie automobile par exemple s’intéresse à l’or qui permet de réduire de 40% les émissions de CO2 de nos moteurs diésel.

L’or, si précieux et tellement recherché, n’a pas encore révélé tous ses secrets et malgré la baisse du prix de l’or de ces derniers jours, la demande a de bonnes chances d’être bien supérieure à l’offre.

www.achator-paris.com





mercredi 17 avril 2013

achat d'or : Le parcours de l’or parfois de la mine parfois recyclé plusieurs fois.

Avant d’arriver entre vos mains, votre or a beaucoup voyagé. Depuis son extraction dans une mine africaine, guyanaise ou américaine jusqu’à ce qu’il soit consigné dans votre coffre, il a probablement parcouru des milliers de kilomètres, et peut-être subi plusieurs transformations.

Vos bijoux ou vos lingots ont peut-être une longue histoire derrière eux…

Selon certains scientifiques, à l’origine, l’or de notre planète provient des météorites qui ont impactés la terre il y a 3,9 milliards d’années. Sur terre on trouve deux sortes d’or : l’or en vrac que l’on prélève dans les rivières sous forme de paillettes ou l’or des mines que l’on extrait des gisements sous forme de pépites.

L’or est un métal précieux recyclable, c’est-à-dire qu’il peut-être, fondu et transformé à plusieurs reprises. Il est donc difficile de savoir quel âge a votre or ou de quelle mine il provient. Il a pu connaitre plusieurs vies ! Il se peut qu’une part de l’or qui constitue votre lingot ait aussi composé une riche parure dans l’antiquité, un Louis d’or au XVIème siècle, un magnifique collier au XIXème….

L’or que vous détenez dans votre coffre pourrait donc par exemple provenir de l’époque de la découverte du nouveau monde et avoir voyagé sur une caravelle de Christophe Colomb ! En revanche, les pièces d’or d’investissement ont généralement été frappées assez récemment avec de l’or fraichement extrait des mines actuelles.

L’or récemment prélevé, vient principalement d’Afrique du Sud, de Chine ou des Etats-Unis.  Si l’on considère l’or de Guyane française par exemple, la traçabilité du métal précieux est quasiment impossible. Mais dans l’ensemble, le parcours de l’or se déroule ainsi .

L’opérateur minier est chargé de l’extraction de l’or à partir du minerai. Ensuite, soit l’or sera dirigé vers un négociant qui le travaillera en lingot ou en poudre, soit directement vers un affineur qui le travaillera en lingot. L’affineur qui se charge de la purification de l’or va ensuite transmettre l’or à un fabricant qui va gérer la confection de l’or en grenaille, fil, plaque, tube, etc., et enfin interviendra le distributeur qui va s’occuper de la commercialisation du produit sous forme de bijoux, de pièces d’or d’investissement, pour l’industrie... C’est probablement auprès ce dernier que vous avez acquis votre or !

Depuis quelques temps, face à la flambée du prix de l’or, de plus en plus d’or est recyclé. Les débris d’or, les vieux bijoux, les pièces en or qui dormaient dans les tiroirs ou dans les coffres ont massivement été vendus, soit chez des bijoutiers, soit dans des officines spécialisées dans l’achat d’or, et de métaux précieux tels que l’argent ou le platine. Cet or est raffiné, et retourne sur le marché sous différentes formes sans qu’il soit possible d’en déterminer l’origine.





vendredi 12 avril 2013

Quelle est la répartition de l’or dans le monde ?

Depuis la découverte de l’or par les Egyptiens dans l’antiquité, les hommes n’ont cessé d’exploiter le métal précieux, symbole de richesse et de magnificence… Au cours de l’histoire, les terres connues pour leur abondance en or étaient perçues comme de véritables eldorados. Elles ont attirés en masse des orpailleurs venus du monde entier rêvant de fortune. Aujourd’hui encore certains partent tenter leur chance sur les fleuves de Guyane ou les rivières d’ailleurs… Et dans le contexte actuel, certains se livrent à une véritable course à l’achat d’or.

Tout l’or du monde

Sur la surface du globe, on compterait en moyenne 0,004 mg d’or par m3 de matière. En moyenne, il faut extraire 1 tonne de roche pour obtenir 5 grammes d’or quand on est sur un filon, ce qui représente un travail très laborieux, bien souvent effectué dans des conditions très difficiles. Un certain nombre de pays africains doit vendre son or, parfois bien en dessous du cours, pour obtenir certaines matières premières essentielles à la subsistance de sa population.

Nous produisons plus de 2000 tonnes d’or dans le monde par an, soit environ 6 kg par jour. Depuis les premières extractions, tout l’or produit dans le monde représenterait seulement l’équivalent d’un cube de 21 m de côté, équivalent à 171 300 tonnes (chiffres d’avril 2012)! On a déjà produit plus d’or qu’il n’en reste à découvrir, ce qui laisse présumer une prochaine forte augmentation du prix de l’or. La recherche de nouveaux filons ne donne pas grand-chose, il est donc peu probable que l’on découvre de nouveaux gisements conséquents capables de changer la donne. L’or ne se renouvelle pas, on attend donc une pénurie dans les 15 ans à venir si l’exploitation du métal précieux continue au rythme actuel.

En 2012, l’or était réparti comme suit : environ 50 % étaient utilisés pour la joaillerie, soit 85.700 tonnes d’or, environ 2 % étaient répertoriés comme perdus soit «3400 tonnes d’or, environ 12% étaient alloués à l’industrie, soit 20500 tonnes, environ 17% étaient destinés à l’investissement privé soit 29000 tonnes et environ 19% constituaient les réserves des banques centrales soit 32500 tonnes.

Une répartition inégale de l’or

L’or est inégalement répartit dans le monde mais on en trouve sur presque tous les continents. Etonnamment, les pays producteurs ne sont pas toujours les plus riches en métal jaune, souvent obligés à vendre de l’or par nécessité économique, et les états qui achètent de l’or à d’autres pays producteurs sont souvent également producteurs eux-mêmes. La répartition de l’or dans le monde est complexe. Il faut bien dissocier les réserves minières d’un pays, des réserves des banques centrales d’Etats qui n’ont aucune corrélation ! 

Les fonds d’état ou fonds souverains et la réserve d’or

Le « fond d’état », c’est-à-dire l’ensemble des ressources en or exploitables d’un pays, n’a pas grand-chose à voir avec les réserves d’or d’un pays. Par exemple, l’Arabie Saoudite possède un fond souverain qui occupe la seconde place alors qu’elle n’est que 16ème au classement mondial des pays si l’on prend en considération sa réserve d’or. Les Etats-Unis qui se situent à la 1ere place du classement mondial des pays selon leur réserve d’or, possèdent un fond souverain qui occupe la 18ème place. Singapour se place en tête du classement en ce qui concerne le fond d’état mais possède une réserve d’or très peu conséquente…

Les réserves des banques centrales

Actuellement, on assiste à une véritable course de stockage de l’or dans le monde ! Les banques centrales conserveraient plus de 30000 tonnes d’or dans leurs coffres dont plus de 10000 tonnes seraient détenues par les banques européennes. Face à l’inflation et à la crise financière mondiale, les états accumulent des réserves, l’or a le vent en poupe…

Les Etats-Unis ont constitué la plus grosse réserve d’or mondiale avec plus de 8000 tonnes d’or contenu dans ses coffres, ce qui représente plus de 300 milliards de dollars. L’Allemagne suit avec ses 3400 tonnes de réserve, puis vient le FMI avec presque 3000 tonnes de réserve et l’Italie avec plus de 2500 tonnes de réserve qui se place au 2nd rang des pays européens. Après arrive la France avec plus de 2000 tonnes de réserve pour près de 80 milliards de dollars, puis la Chine avec plus de 1000 tonnes de réserve qui se place au 6ème rang mondial, suivie par la Suisse avec plus de 1000 tonnes de réserve également et de la Russie avec un peu moins de 1000 tonnes de réserve. On trouve ensuite le Japon et ses 700 tonnes de réserve, puis les pays bas qui approchent les 600 tonnes de réserve et l’Inde avec plus de 500 tonnes de réserve. La Banque Centrale Européenne avec plus de 500 tonnes également, et enfin, viennent Taïwan avec 400  tonnes de réserve, le Portugal et ses 350 tonnes de réserve et le Venezuela avec plus de 211 tonnes de réserve…

En ce qui concerne la zone européenne, si on cumule les réserves des banques centrales française, italienne et allemande, on dépasse celles des Etats-Unis. 

Quant à la Chine, qui est actuellement le premier producteur avec plus de 300 tonnes d’or produit par an, elle pourrait bien détrôner les Etats-Unis en ce qui concerne sa réserve d’or, et s’imposer comme le premier détenteur d’or au monde dans les années à venir avec la volonté de dépasser les 10000 tonnes dans la prochaine décennie ! Des pays comme la Corée du Sud, le Kazakhstan et la Russie sont à surveiller car ils investissent en masse dans le métal précieux.

Les réserves minières en or

Si on se penche sur l’ensemble des réserves des mines d’or mondiales, on compte 3 milliards d’onces d’or dont 107,3 millions d’onces sont contenues en Alaska dans la mine de Peeble, dont 88 millions d’onces seraient en cours d’exploitation dans la mine de Grasberg en Indonésie et dont 63,9 millions d’onces constitueraient les réserves de la mine KSM Deposit au Canada.

Les réserves minières mondiales d’or sont estimées à  plus de 50000 tonnes. L’Amérique du Nord compte une grande partie de ces réserves mondiales avec 34% des stocks, suivie par l’Asie, l’Afrique et l’Amérique du sud hébergeant chacune 17% des stocks. 12% des stocks sont localisés en Australie, et 8% des stocks se trouvent au Pérou, pour les principaux gisements.

La quasi-totalité de l’or contenue sur le continent africain se situe en Afrique du Sud.  Ce pays dispose des plus grosses réserves mondiales, soit 36000 tonnes d’or à exploiter mais son extraction est couteuse et complexe.

La teneur en or des minerais

Attention, il faut toutefois noter que tous les minerais n’offrent pas la même teneur en or. C’est-à-dire qu’une tonne de minerai ne contient pas le même nombre de gramme d’or partout dans le monde. Les minerais les plus riches sont localisés en Afrique du Sud pour environ 20 grammes d’or par tonne de minerai et au Canada avec 18 grammes d’or par tonne de minerai, suivis par les Etats-Unis avec 5 grammes d’or par tonne de minerai.

Enfin, il faut être conscient que la spéculation parvient à modifier le prix de l’or, les traders en échangeant des quantités virtuelles bien supérieures à ce qu’ils possèdent réellement sont souvent pris au dépourvu lorsque les investisseurs demandent la livraison physique du métal. Les effets de leviers permettent d’acheter ou vendre de l’or en quantité bien supérieure à ce qui existe, et permet à certains états de maintenir des prix d’achat d’or bien inférieurs à ceux que le marché de l’offre et la demande physique pourraient atteindre. Idem pour l’argent métal.





mercredi 10 avril 2013

Economies alternatives : Quelle valeur pour les monnaies virtuelles : l’Eusko au pays Basque, le bitcoin internet ... et autres ?

Les monnaies virtuelles sont une alternative à l’Euro. De plus en plus de monde cherche des solutions. En France on compte une dizaine de monnaies virtuelles dites « locales », contre lesquelles on peut convertir des Euros dont l’Eusko basque, la Muse d’Anger ou la Sol-violette de Toulouse, ou à l’international le bitcoin sur internet.

Ces monnaies complémentaires permettent de dynamiser l’économie locale d’une région ou d’une ville et de recréer du lien social, mais quelle est leur valeur ? D’autres attirent déjà les gros investisseurs qui cherchent une alternative aux systèmes financiers classiques.

Une unité de monnaie virtuelle est souvent égale à 1€. Le principe est d’échanger des Euros contre une monnaie locale qui n’est pas soumise au contrôle d’un gouvernement national. Cette tendance démontre une certaine inquiétude de la population face au système bancaire. Certains préfèrent acheter de l’or ou de l’argent, et se prémunissent face à un avenir incertain, en créant des marchés parallèles.

Certaines  monnaies complémentaires s’organisent avec un système de crédit/débit, d’autres peuvent être matérialisées par des billets, quelques-unes sont au contraire immatérielles et fonctionnent grâce au bon procédé d’échange de services… Elles sont généralement indexées à l’Euro.

Par exemple, la valeur de l’Eusko Basque est identique à celle de l’Euro mais les billets d’Eusko ne peuvent circuler que dans le cercle fermé des utilisateurs de la monnaie basque. La démarche de cette région est de tenter de dynamiser l’économie locale et de s’affranchir en partie du système financier national. 

En revanche, le Bou’sols de Boulogne sur mer offre un taux de change de 21 Bou’sols pour 20 Euros, soit 5% de gain.

Le bitcoin créé en 2009 , a d’abord été échangé contre un pizza. La proposition était 10 000 bitcoins contre une commande de pizza d’une valeur de 41 $. Aujourd’hui, face à la crise chypriote, les investiseurs, en particulier russes et chypriotes, ont investi massivement et de manière irrationnelle dans cette monnaie virtuelle, propulsant sa valeur à 135 $ pour 1 bitcoin. La pizza, à la valeur du 5 avril 2013, a donc été payée 1,35 millions de dollars !!

Plus il y a de commerçants, d’investisseurs, d’entreprises et de partenaires qui s’engagent à adopter la monnaie virtuelle, plus elle a des chances de fructifier.

D’autres sont persuadés que le retour au troc risque de devenir inévitable, et investissent dans des petites maisons avec potager, poules et vaches laitières, loin des villes et près d’un puits ou d’un cours d’eau, pour bénéficier de moyens de subsistance essentiels. Beaucoup investissent dans les pièces d’or, les pièces d’argent ou les lingots, estimant que le métal précieux restera à jamais la monnaie universelle et internationale.

www.achator-paris.com





lundi 8 avril 2013

Comment est calculé le prix des diamants ?

Les diamants ont toujours créé la magie. Leur éclat semble apaiser l’âme, et leur beauté en fait le cadeau de référence, lorsque il s’agit de dévoiler sa flamme à l’être aimé. Depuis la nuit des temps, il est symbole d’amour et d’engagement.

Mais aujourd’hui, les critères permettant de déterminer la valeur des diamants restent bien flous pour les néophytes.

Voici les 8 principaux critères qui permettent de déterminer le prix des diamants, et qui apparaissent dans les certificats de gemmologie.

1.    La teinte : Elle est graduée en lettres, de D pour les plus blanches à M pour les plus teintées, et au delà, les pierres sont appelées M à Z. Il existe également des diamants de couleur. Il en existe presque de toutes les couleurs, et la rareté de ces pierres leurs font parfois atteindre des prix très élevés.

2.    La pureté : Elle est notée de IF, (internal flowless) pour les plus purs, à P3 pour ceux contenant le plus d’inclusions. La graduation dans l’ordre est : IF, VVS1 (very very small inclusion), VVS2, VS1, VS2, SI1, SI2, SI3, P1, P2, P3 (P pour Piqué).

3.    La forme (ou taille) : Il existe différentes formes de diamants. D’une manière générale, le diamant de forme brillant (56 facettes plus la table) reste de loin le plus vendu et le plus populaire. La forme et le nombre de facettes sont étudiés depuis de nombreuses années afin de déterminer la meilleure façon de donner de l’éclat et renvoyer la lumière. Plus les proportions des différentes parties du diamant sont respectées, et plus il a d’éclat. Les autres formes couramment trouvées sur le marché sont : Poire, marquise, émeraude, cœur, ovale, princesse, coussin et radiant.

4.    Le poids : plus le diamant est gros, et plus il est rare. Par conséquent, une grosse pierre cout nettement plus cher que plusieurs petites pierres pesant le même poids. Et contrairement aux métaux précieux, il n’est pas possible de faire fondre la matière pour fabriquer plus gros. Le poids des diamants est exprimé en carats. Un carat représente 0,20 gramme. Donc 1 gramme de diamant pèse 5 carats.

5.    Les proportions : Il s’agit de la façon dont est taillé le diamant. Plus les proportions sont respectées, et plus il a d’éclat.Elle est indiquée sur le certificat par un schéma indiquant les différentes proportions des différentes parties, et également par une appréciation de type « very good » ou « medium » par exemple.

6.    La symétrie : elle décrit avec quelle précision les facettes qui se correspondent sont les mêmes. 
Cela signifie qu'un diamant taillé avec une bonne symétrie aura des facettes identiques de mêmes dimensions avec des angles de mêmes valeurs. Cela ne concerne cependant pas les valeurs de la profondeur de la pierre.

7.    Le polish : il s’agit de la qualité du polissage. Il peut arriver que certaines pierres laissent apparaître certaines rayures, ou que le rondiste (partie sur le coté entourant la pierre) ne soit pas poli, et que cela influe sur le prix du diamant.

8.    La fluorescence : c’est la faculté de la matière intrinsèque du diamant à refléter la lumière. Elle est visible sous une lampe à ultra violet. Lorsqu’un diamant est fluorescent, il a un aspect un peu plus laiteux.

Tous ces critères permettent donc de déterminer la qualité et le prix du diamant.

Le cours mondial du diamant est principalement régulé par la De Beers,  intervenant majoritaire d’une centrale d’achat commune à tous les producteurs ( The Diamond Trading Company ) et d’une organisation de vente unique, la CSO ( Central Selling Organization ), qui permet au cours du diamant de traverser le temps sans être inquiété par les marchés financiers.

Il existe un référence mondiale du prix du diamant, qui centralise l’ensemble des mouvements, l’offre et la demande, et qui indique le prix de chaque type de pierres selon les critères énumérés plus haut : il s’agit du Rappaport Diamond Report. Le prix d’achat et de vente des diamants est presque toujours basé dessus.

Cependant, la demande étant nettement supérieure à l’offre, il est inéluctable que le prix du diamant ne va pas cesser d’augmenter.

Achat et vente de diamants à Paris - www.achator-paris.com





- page 1 de 5